Taha Menebhi : une admission parallèle en Mastère Aéronautique et Systèmes Embarqués pour une professionnalisation rapide !

Aujourd’hui, on rencontre Taha Menebhi. Il a intégré l’école en admission parallèle en Mastère Ynov Aéronautique et Systèmes Embarqués, après avoir fait plusieurs années dans une école publique. Il vient de faire sa dernière rentrée d’étudiant, l’occasion de faire un point sur son parcours.

Tu es dans ta dernière année d’études, est-ce que tu peux nous présenter ton parcours avant d’en arriver là ?

J’ai commencé par un baccalauréat scientifique, puis j’ai intégré Polytech à Clermont Ferrand, une école d’ingénieur. Je me suis dirigé au départ en génie électrique, mais après trois années passées là-bas j’ai voulu changer et me diriger plus vers de l’électronique. Je suis donc arrivé à Bordeaux Ynov Campus pour un Mastère Chef de Projet Systèmes Embarqués. A la fin de ma première année de Mastère, j’ai fait un stage chez Dronisos, qui m’a pris en alternance (sous un contrat de professionnalisation) pour ma deuxième année.

Tu as donc fait deux écoles différentes pendant ta formation, est-ce que des choses t’ont surpris ?

Même si beaucoup de choses se valent entre le privé et le public, deux points me semblent à soulever : l’équipement et les intervenants.

Au niveau de l’équipement, surtout sur la partie électronique, avant je n’avais pas d’équipement à disposition qui implique les dernières technos. Niveau langage de programmation, on travaillait surtout sur de l’assembleur… Chez Ynov, j’ai pu aller plus loin et élargir mes connaissances en lien avec ce que cherche les recruteurs.

Autre point où j’ai vu la différence c’est sur les intervenants. Ici, ils sont vraiment là pour nous aider, nous soutenir, et pas pour nous déverser un ensemble de connaissances à retenir tel quel. Comme ce sont aussi des professionnels, ils nous parlent aussi de leur boulot et peuvent nous aider à trouver des stages par exemple.

En parlant de stage, quelles ont été tes missions chez Dronisos ? Et que vas-tu faire durant ton mastère en aéronautique et systèmes embarqués en alternance ?

Je les ai assistés sur plusieurs missions différentes, dans des domaines très différents. Dronisos conçoit et développe des drones à destination de spectacles (comme les 100 drones qui ont survolé la Garonne pour Novaq) ou d’entreprises de services / de collectivités.  Par exemple, on a conçu une cage de protection de drones pour le spectacle d’un leader de l’événementiel à Paris, mais j’ai aussi travaillé sur un drone semi-autonome pour les collecteurs de Bordeaux.

C’est sur ce projet que va d’ailleurs porter en majorité mes missions de mon alternance. J’ai conçu un drone qui inspecte les égouts de la ville. Pour l’instant c’est un travail dangereux (gaz nocifs, végétation…) qui est effectué par des humains. Le but est donc d’obtenir un drone qui envoie un flux vidéo en surface qui arrive à se stabiliser en fonction de ses capteurs et donc est très facile à manier.et qui est semi-automatique, notamment pour sa stabilisation.

J’ai donc fait de la Recherche et Développement, suivi le cahier des charges, fait le lien avec les fournisseurs… Et pour décembre, il devra être industrialisable ! Je m’occuperai ensuite du suivi, avec la formation du personnel à cet outil, enfin bref, des missions diverses ce qui me plait beaucoup.

Merci Taha pour ce retour d’expériences très riche, et encore bravo pour ce beau parcours !