fbpx

ManoMano au cœur du Challenge 48h

Samuel ADONE, étudiant en B2 informatique 

Qu’est-ce qu’un challenge 48h ? 

Il s’agit d’un défi sur 2 jours que l’école nous donne, le but étant de trouver sous forme d’application ou de service une solution à une problématique donnée. Durant ces 2 jours, on étudie toutes les facettes d’un projet : marketing, cahier des charges, prototype, maquette, présentation finale…

Quel était le sujet cette année du Challenge 48h ?  

Le sujet était en relation avec le thème de ManoMano : inventer un produit ou service qui aide les bricoleurs (qui peuvent être des professionnels ou des amateurs). A partir de ce sujet, nous avons trouvé la problématique suivante : avec la situation actuelle, il est difficile de se déplacer à l’extérieur pour trouver des meubles. On constate une hausse des achats en ligne. Notre idée a été de développer une application de réalité augmentée qui permettrait de pouvoir placer en 3D un meuble ou du carrelage dans votre salon par exemple.

Quel est selon toi l’intérêt de participer à un challenge 48h ? 

Déjà, on peut affirmer que c’est un vrai défi qu’on nous lance. C’est un très bon exercice pour mettre en application nos connaissances et compétences qu’on a développées durant notre parcours scolaire. Nous avons dû apprendre à gérer notre stress. Je me souviens, nous étions trois dans la même pièce à travailler en collaboration, et on retrouvait vraiment l’esprit start-up ! Cela nous apprend également à bien communiquer en un court laps de temps.

Quels sont les cours qui t’ont le plus servi pour mener à bien ton projet ? 

Les cours qui m’ont le plus servi sont les cours de web (pour réaliser les pages web, l’ergonomie), de gestion de projet et de développement web.

Selon toi, quel est l’avantage d’avoir un jury de professionnel comme ManoMano ? 

Je pense qu’un jury comme cela a beaucoup plus d’attentes étant donné que ce sont des professionnels. Cela nous donne un avant-gout du monde du travail. Et évidemment plus de stress. Mais cela nous permet aussi d’avoir de réels feedbacks et un retour sur la faisabilité de notre projet.

Au final, j’ai beaucoup aimé participer à ce challenge 48h 😊  

Cyril BESLAY, Solution Architect chez ManoMano 

Pouvez-vous présenter votre entreprise ? 

Bonjour je suis Cyril Beslay, je suis Solution Architect chez ManoMano depuis Juin 2019. Mon rôle dans l’entreprise consiste à aider les équipes, à trouver et valider les meilleures solutions techniques pour répondre au besoin du produit. Cela passe par de la formation, du partage de bonnes pratiques et de la vision de l’architecture de l’entreprise au sein de toutes les équipes. Je fais le lien entre la partie fonctionnelle métier et la partie technique. 

ManoMano est une entreprise fondée en 2013. C’est une marketplace qui met en relation des marchands et des clients sur le thème du bricolage. Nous sommes le leader européen du bricolage, de la maison et du jardin en ligne. Aujourd’hui, nous mettons en relation 3 600 marchands avec nos clients sur plusieurs plateformes en France, Belgique, Espagne, Italie, Allemagne et Royaume-Uni. Nous avons un catalogue d’environ 10 millions de références. En 2020, nous étions 650 collaborateurs répartis sur 3 sites en Europe : Paris, Barcelone et Bordeaux. Nos valeurs sont l’audace, l’ingéniosité et la bienveillance. Nous souhaitons les partager avec nos marchands et nos clients. 

Que pensez-vous du concept du challenge 48h ? 

J’ai trouvé que c’était une très bonne idée ! C’était la première fois que ManoMano participait à un hackathon avec Bordeaux Ynov Campus. Ce fut une bonne collaboration avec un format intéressant : 48h avec plusieurs équipes pour trouver des idées de service et de produit sur le thème. L’accompagnement était intéressant car nous avons pu challenger les idées et l’imagination des étudiants. Je trouve intéressant qu’ils aient pu pitcher leurs idées, cela les entraîne à synthétiser. 

Y-a-t-il un projet qui vous plus accroché que les autres ? 

Oui, sur les 3 projets du podium il y en a un qui m’a plus accroché : c’est l’application de développement personnel autour du bricolage. L’idée est d’avoir une application sur son mobile qui nous pose quelques questions afin de déterminer notre profil de bricoleur, qui va ensuite nous accompagner dans l’évolution de nos capacités à bricoler avec des challenges, des niveaux, des badges etc. Il y existe un réel esprit communautaire avec le partage de ce que l’on a fait. J’ai bien aimé ce projet car les étudiants ont ajouté l’idée d’une box mensuelle avec soit des outils, soit des pièces qui permettent de monter des meubles par exemple. Le fait d’avoir allié cette idée au développement personnel est un business intéressant. Cela porte nos idées de bricolage accessibles à tout le monde. Nous développons ainsi la bienveillance et le bien-être avec l’optique de faire mieux et développer ses compétences.

Je pense que parmi toutes ces idées, il y en a quelques-unes que nous allons garder car les idées sont bonnes (applications mobiles ou services que l’on pourrait offrir sur la marketplace).

Et si on vous proposer de renouveler l’expérience ? 

Oui, ce serait avec plaisir ! Je pense que les 5 jurys de ManoMano ont été ravis de l’échange et l’expérience, de changer un petit peu du quotidien et de cette communication enrichissante entre des étudiants et ManoMano.

J’aimerais remercier Alexandre DUBOIS qui a géré l’organisation et l’animation pendant tout le challenge et Marie GOUZE de ManoMano qui est talent acquisition qui a initié les discussions avec Ynov, qui nous a mis en contact et qui a géré l’organisation du côté de ManoMano.