Maquettiste

LE MÉTIER DE MAQUETTISTE

Rares sont ceux qui prennent conscience du travail minutieux effectué sur la moindre mise en page de magazine, de journal ou encore de brochure. Polices de textes, position des titres, alignement éditorial, harmonisation des textes et des images, des couleurs, sont autant d’éléments qui font de la lecture d’une simple brochure ou d’un magazine un moment agréable.

Le maquettiste, véritable architecte des pages, est un créateur hors-pair, capable d’harmoniser tous les éléments d’un support afin de le rendre le plus ergonomique et plus impactant possible.

 

Les missions du maquettiste

Parfois confondu avec l’infographiste, le maquettiste est en charge de la conception de maquettes précisant toutes les indications nécessaires à la réalisation de mises en page agréables et visuellement attractives.

Dans un premier temps, le maquettiste se doit d’appréhender le projet qui lui est confié dans tous ses aspects. Quel est l’objectif final ? Quel est le public cible ? Quelles sont les contraintes et les problématiques métiers ? Grâce à cette étude, le maquettiste est capable de conceptualiser les missions qui lui sont confiées et de suivre un fil conducteur tout au long de sa conception. Cela lui assure de correspondre aux attentes du client ou de l’entreprise qui l’emploie.

Par la suite, le maquettiste est en charge de la conception des modèles de pages, plus communément appelés maquettes, où sont retranscrites toutes les indications techniques nécessaires telles que le choix des polices, la taille des caractères, les codes couleurs utilisés, l’alignement des textes, l’emplacement des images et autres signes visuels, son travail va même jusqu’à définir la répartition des blancs.

Ces maquettes sont ensuite proposées au client ou à sa direction. Une fois validées, le maquettiste est en charge d’assembler et d’organiser les différents éléments qui les composent. Il est le garant de l’équilibre et de l’harmonie du support qui lui est confié. Son objectif : attirer le regard du consommateur final et le rendre suffisamment impactant pour que ce dernier s’en souvienne et soit ainsi fidéliser.

Lors de ses différentes conceptions, le maquettiste doit garder en tête la finalité des supports demandés. Ainsi, des variations s’imposeront en fonction du support de communication. Si ce dernier doit être imprimé, le profil colorimétrique sera à prendre en considération, à contrario, s’il est destiné à un site internet ou à un support online, il devra prêter attention à la compression des différents éléments qui compose sa mise en page.

Pour finir, le maquettiste se doit de se tenir régulièrement à jour sur les avancées technologiques et créatives de son secteur ainsi que sur celles de ses concurrents afin de toujours rester force de proposition et de faire preuve de valeur ajoutée.

Les compétences requises pour devenir maquettiste

Le maquettiste dispose avant tout d’un profil méthodique et rigoureux. Il doit être capable à l’aide des différentes informations fournies par son client ou l’entreprise qui l’emploie, de conceptualiser ses idées en vue d’atteindre les objectifs définis. Il contrôle chaque aspect de la mise en page et fait preuve d’un œil attentif, minutieux et d’un fort souci du détail.

D’un point de vue technique, le maquettiste doit parfaitement maîtriser les logiciels de PAO (publication assistée par ordinateur) tel que Indesign, llustrator et Photoshop de la suite Adobe Creative ou encore Quark Xpress. Il doit, bien évidemment, également posséder de solides connaissances en graphisme et en dessin. La maîtrise de l’anglais sera un sérieux atout pour ce dernier.

En bon créatif, le maquettiste doit également posséder une solide culture générale et une curiosité à toute épreuve. Cela lui assurera de toujours rester à l’affût de nouvelles idées et donc d’être force de proposition auprès de ses clients.

La concentration ainsi qu’un sens aigu de l’organisation sont également d’indispensables ressources pour exercer le métier maquettiste.

Quelles sont les perspectives d’un maquettiste ?

Le poste de maquettiste est le plus souvent mis en avant au sein d’entreprises médiatiques tels que les journaux ou les magazines pour qui il est un élément indispensable. Il est aussi très présent auprès des agences de communication, des studios de créations ou encore auprès des services de communication des grandes entreprises. Après quelques années d’expérience, le maquettiste pourra également envisager d’exercer sa fonction en tant qu’indépendant. Il est à noter toutefois que pour exercer de manière autonome de solides capacités de gestionnaire et de commercial vous sont recommandées.

Après plusieurs années passées au sein de la même entreprise, le maquettiste de par sa connaissance minutieuse du graphisme pourra évoluer vers le poste de directeur artistique.

Salaire Junior : 1 600€ à 1 800€ bruts mensuels en moyenne.

LIM’ART : formation maquettiste

Vous souhaitez accéder à une formation de maquettiste et ainsi acquérir toutes les compétences nécessaires pour exercer votre métier à la perfection ? LIM’ART assure des formations en adéquation avec les besoins du marché vous garantissant ainsi une intégration professionnelle réussie.
Pour en savoir davantage sur nos formations, nous vous invitons à prendre contact avec nos équipes par téléphone au : 05.56.90.00.10 ou via notre formulaire de contact disponible ici.