fbpx

Ynov Informatique Ingésup et UCLA Extension Comment ça marche ?

etudier a ucla extension

Vous aimeriez passer votre dernière année à l’Université de Californie, Los Angeles mais vous n’avez pas la moindre idée de comment faire ? Voici un retour d’expérience d’un étudiant qui est parti à la rentrée d’octobre 2016 pour terminer son cusrus Ynov Informatique Ingesup aux États-Unis.

Los Angeles : Here I am

Bonjour à tous, je me présente, je m’appelle Damien Audrezet, 22 ans, toutes mes dents, et étudiant à Ynov Informatique Ingésup Bordeaux. Actuellement en dernière année de Mastère Informatique, j’ai décidé de passer ma cinquième année à Los Angeles, dans l’université partenaire : UCLA Extension.

Dans un premier temps, je vais vous expliquer comment se sont déroulées toutes les démarches administratives nécessaires (toefl, visa…). Ensuite je vous expliquerais comment se sont passées mes deux premières semaines, mes impressions et mes conseils pour les futurs étudiants qui souhaitent se lancer dans l’aventure américaine.

Ynov Informatique Ingesup à UCLA Extension - Coucher de soleil sur Los Angeles
Photo : Damien Audrezet

Le TOEFL : Examen indispensable pour étudier aux États-Unis

Le TOEFL (Test of English as a Foreign Language), sans doute pour moi la partie la plus difficile. En effet, comme vous pouvez vous en douter, les cours de UCLA sont dispensés en anglais. C’est pour cela que l’université demande un score minimum de 83/120 aux TOEFL IBT (internet based test, le plus repandu). De là, j’ai commencé à me renseigner un peu plus sur comment se passer l’examen, les épreuves etc.

Du coup comment cela se passe pour l’avoir ?

Tout d’abord, rendez-vous sur ce site pour savoir quand et où passer l’examen.

De mémoire, il existe deux centres à bordeaux, un à l’université et un à la Cité Mondiale, sur les parvis des Chartrons, à 100m à peine de l’école Informatique de Bordeaux. Pour faire simple, c’est un TOEIC (Test of English for International Communication – dont la préparation et l’examen pris en charge par Ynov Informatique Ingesup), avec une partie speaking en plus (où il faut donc parler dans son micro en répondant à un sujet) et une partie writing où il est demandé d’écrire deux textes, de 200 et 300 mots sur des sujets plus ou moins intéressants.

Ensuite j’ai commencé à m’intéresser au niveau des épreuves j’ai donc cherché des tableau d’équivalences, entre mon score au TOEIC (830) et le TOEFL. Je me suis donc rendu sur ce site, pour regarder les équivalence et normalement, le TOEFL ne devait être qu’une simple formalité… Bien mal m’en à pris. En effet, mon entraînement ne se résumait qu’au visionnage de vidéos sur YouTube en anglais. Et bien à mon plus grand désespoir, ce n’était pas suffisant. Du coup, premier test TOEFL résultat : 79… Et 200€ en moins.

Étant un peu ric-rac niveau du temps je me suis directement inscrit pour la prochaine session disponible, le 7 mai. Là, après 1 mois de travail, résultat : 85

Mon conseil : commencer le plus tôt possible à travailler l’anglais, YouTube est quand même un bon moyen, avec puis sans les sous-titres, Netflix est bien utile aussi. Et pour faire un travail plus spécifique, je me suis inscrit sur :

https://global-exam.com/fr

Un site pour s’entraîner au toefl/toeic/ielts entre autre, franchement bien fait mais franchement cher.

Une fois le TOEFL en poche, le plus dur est fait, plus que quelques documents à envoyer à l’école. Et ça roule !

UCLA : Piscine comprise
Photo : Damien Audrezet

Choisir son programme UCLA Extension

Il faut ensuite faire un choix du programme à suivre à UCLA, je vous invite à consulter la brochure, à titre personnel, j’ai pris le Project Managment Certificate, choix que je ne regrette pas du tout, j’y reviendrais plus tard !

Une fois le choix effectué, il suffit de le communiquer à la personne responsable des admissions, remplir quelques documents et attendre…

L’I-20

Les choses sérieuses commencent. Le I-20 est le document officiel, envoyé par l’université, attestant que vous pouvez accéder au visa F-1 (visa étudiant). Du coup que faire avec le I-20 ? Et bien directement aller sur le site de l’ambassade américaine, pour commencer l’administratif…

https://fr.usembassy.gov/visas/nonimmigrant-visas/

Là, vous aurez tous le loisir de découvrir les différents formulaires à remplir, DS-120 etc. Rien de bien compliqué, ni d’extrêmement long. Par exemple j’ai reçu mon I-20 un mardi matin, le vendredi même j’étais à l’ambassade pour mon rendez-vous. Durant, ce rendez-vous, rien de bien sorcier, bien que stressant, pour ma part ça s’est résumé à « combien de temps allez-vous rester aux USA » et « qui a payé pour votre scolarité ». En tout et pour tout j’ai passé 15 min dans l’ambassade, dont 10 min à faire la queue. Ce n’est pas très compliqué, il ne faut pas se mettre la pression, même si l’on ressent un énorme soulagement quand que votre interlocuteur vous dit « Ok, visa approved, you will receive your passport in one week ». Je suis ressorti de l’ambassade, le cœur léger et sans passeport !

Direction : UCLA, Los Angeles, Californie

Se déplacer à Los Angeles

L’arrivée à los Angeles, pour peu qu’on sache se servir de Google Maps, et de Uber, ne pose aucun problème. Arrivé à l’aéroport, j’ai directement sauté dans un Uber, direction mon logement (Zuma) où j’avais un rendez vous pour la remise des clés, même un dimanche ! Premières impressions : Los Angeles, c’est IMMENSE, à titre de comparaison :

Bordeaux = 50km2

Los Angeles = 1 290 km2

Quand on dit que les américains font tout en plus grands ce n’est pas un mensonge…

Une fois arrivé, le plus simple reste d’ouvrir un compte en banque, ce prend 20 minutes, et c’est beaucoup plus pratique qu’une carte française et moins cher !

Autre chose à savoir, Los Angeles, de part sa taille les déplacements ne se font quasiment qu’en voiture et en bus, n’imaginez pas trouver de longues rue piétonnes, comme la rue Saint Catherine, ici, ca n’existe pas. Avant de partir, il est bon de considérer l’achat d’une voiture là bas. Les parking ne coûtent rien, 5$ pour une journée de stationnement à coté de la plage. Et les voitures (d’occasion) ne coutent pas très cher. A titre d’exemple vous pouvez consulter ce genre de site : http://www.usaveautoauction.com/cars-for-sale-in-Garden-Grove-CA-Stanton-Anaheim/used_cars

Le permis américain coûte 35$ et permet d’avoir une réduction pour l’assurance de la voiture !

Ynov Informatique Ingesup et UCLA Extension

UCLA Extension – Photo : Damien Audrezet

Les cours à l’Université de Los Angeles

Passés les détails techniques, entrons dans le cœur du sujet : les cours. Pour ma part, en tant qu’étudiant à Ynov Informatique Ingesup j’avais le choix entre « Project Management Certificate » et « System analysis certificate ». Le premier, comme son nom l’indique, est orienté vers le management de projet. Le second est plutôt tourné vers la technique mais, vu les intitulés des matières il me semblait de niveau assez faible par rapport à mon cursus déjà effectué chez Ynov Informatique Ingésup à Bordeaux.

Grâce aux cours de management auxquels j’ai assisté durant ma scolarité à Ynov Informatique Ingésup Bordeaux , j’avais une attirance pour la gestion de projet, ce qui a orienté mon choix rapidement. D’autant que j’avais l’impression que le second certificate ne m’aurait rien apporté de nouveau, j’aurais plus été en mode « révisions ». Chacun est libre de choisir le diplôme qu’il souhaite et dans tous les cas les cours sont de qualité.

Pour mon premier « quarter » j’ai trois cours différents :

  • Managing Project Quality
  • Leadership and the human element in project management
  • Fundamendal of project management

J’ai été très surpris de me rendre compte que la façon d’enseigner est très proche de celle d’Ynov. En effet les intervenants sont tous des professionnels déjà en poste quelque part, et qui du coup parlent d’expérience. D’autre part, les effectifs sont plutôt réduits les classes vont de 15 à 25, ce qui permet de poser toutes les questions nécessaires. Les enseignants orientent beaucoup leur cours comme une discussion, en effet, un certain nombre d’étudiants sont aussi des professionnels en poste, ce qui permet de confronter les expériences. En règle générale, le cours est très axé sur les discussions plus que des cours magistraux comme on pourrait voir dans des facs françaises. C’est une super bonne surprise !

Le point qui « m’inquiétait » de prime abord était la langue et la compréhension des cours. Je dois avouer que lors des premières interventions, il y a quelques phrases par ci par là que je n’ai pas comprises. Mais après seulement deux semaines de cours et de présence aux USA, mon oreille s’adapte petit a petit, et la compréhension se fait sans problème. D’autre part, les étudiants sont hyper avenants en règle générale ça doit être dû à l’air américain !

UCLA Extension et Ynov Informatique Ingesup
Photo : Damien Audrezet

Vous pouvez suivre le parcours de Damien en photos sur son site : https://500px.com/damienaudrezet