Créer des jeux vidéo : Comment ça se passe !

creer-jeux-video

Dans notre école de jeux vidéo, nous enseignons les différents métiers du jeu vidéo. Mais concrètement, comment créer un jeu vidéo ? et quels corps de métier sont impliqués à quelles étapes ? Voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la création de jeux vidéo.

La création de jeux vidéo en 3 grandes étapes

Pour créer des jeux vidéo, il faut en général passer par 3 grandes étapes :

  • Le concept
  • La production
  • La post-production

Quelles Formations pour Créer des Jeux Vidéo ?

Ynov vous propose plusieurs formations adaptées à votre profil pour apprendre à créer des jeux vidéo. Selon votre orientation et vos affinités vous pourrez travailler dans les jeux vidéo suite à une formation dédiée :

Je dépose ma candidature !

Les Game Jams : Créer des jeux vidéo en étant étudiant

Dans le cadre de nos programmes, les étudiants de toutes les filières sont invités à créer des jeux vidéo lors des différentes Game Jams organisées internationalement. Ainsi, chacun peut expérimenter la création de son jeu vidéo en un week-end, seul ou en équipe, en passant par toutes les étapes essentielles. Cela peut révéler des vocations, créer de véritables concepts testés par le public, ou plus simplement créer une nouvelle équipe cohérente et un environnement de travail amusant.

1 – Le Concept du jeu vidéo

La phase de conception est très séduisante pour un grand nombre de profils, souvent les plus créatifs comme par exemple les Game Designers. En réalité, dans un environnement de production tel qu’un studio de jeu vidéo, on commence plus souvent par une étude de marché. Cela signifie que les équipes en charge de la production étudient les produits qui ont fonctionné par le passé. Ainsi, ils évaluent les besoins, les publics visés et font une prévision de rentabilité. En revanche, dans un environnement de production indépendante, comme un petit studio ou un groupement d’indépendants, les concepteurs sont plus libres pour créer des jeux vidéo originaux. Cela implique aussi une prise de risque plus importante. Voir notre interview du studio bordelais Shiro Games. 

La conception de jeu vidéo est réellement passionnante et si vous voulez en savoir plus sur la façon dont naissent les idées de jeux, de nombreux livres existent. A commencer par les classiques comme l’Artbook « The Art of Blizzard », une bible complète sur le célèbre éditeur de World of Warcraft et Diablo.

CONCEPT ART BLIZZARD

L’idée globale et le pitch du jeu

L’idée globale est définie selon plusieurs valeurs :

  • le genre du jeu,
  • est-ce un jeu unique ou inspiré d’un autre,
  • est-ce une licence existante,
  • la mécanique du jeu,
  • la ou les plateformes prévues…

Ce sont ces paramètres qui vont définir le périmètre de la production. Les réponses à ces questions donneront une description générale du jeu. Celle-ci servira de référence tout au long de la production. Elle peut aussi servir à aller chercher des financements et des investissements, sous forme de pitch ou de synopsis.

Créer des jeux vidéo c’est aussi jouer ! Des LAN et tournois e-sports sont organisés régulièrement sur le Campus

Le Game Design Document

Une fois tous ces éléments définis, un document plus fourni est élaboré : le game design document. Il comprend les principales mécaniques du jeu ainsi que tous les éléments spécifiques à celui-ci. Les équipes de Game Design sont en charge de rédiger cette première bible. Le document prévoit aussi un plan de développement et parfois un prototype est présenté.

Le prototypage est aujourd’hui une étape essentielle dans la création de jeu vidéo. À lire : L’article de Unity sur le prototypage dans le jeu Vidéo avec Gameloft. En effet, la création de prototypes jouables permet d’obtenir un ressenti immédiat du public en ce qui concerne la jouabilité, le plaisir de jouer. Ainsi, sans avoir besoin de graphismes léchés, une simple démo jouable peut déterminer l’avenir du développement d’un jeu vidéo. Le prototypage est réalisé en petites équipes contenant uniquement les métiers essentiels : Game Designer, Artiste 3D, Animateur 3D, Développeur de Jeux Vidéo et parfois spécialiste des effets spéciaux ou emotion engineer : le créateur d’émotions du jeu vidéo. Ce nouveau métier est d’ailleurs très en vogue et en passe de devenir essentiel dans tous les studios.

2 – La Production de jeu vidéo

Une fois le Game Design Document approuvé, les financements trouvés et le plan de développement validé par la production, plusieurs corps de métiers se mettent à l’oeuvre. Dès lors, le producteur de jeux vidéo, ou video game producer, est le chef d’orchestre de son équipe de création de jeux vidéo. On peut aussi dire que c’est le chef de projet du jeu dont il a la charge. Il recrute son équipe, lui assigne les tâches et s’assure que les éléments sont produits en temps et en heure suivant les milestones définies en amont.

Le Design de jeu vidéo

La phase de design du jeu vidéo est essentielle. En effet, c’est à ce moment qu’intervient la conception graphique. Celle-ci fait intervenir différents métiers dont :

  • Character Designer
    • Créent les personnages, les monstres, les boss, en gardant en tête leur finalisation en 3D
    • Créent aussi parfois les véhicules et les « props » ou accessoires. Selon la taille de l’équipe ces postes peuvent être spécialisés.
  • Environnement Designer
    • Créent les décors, les bâtiments, passerelles, portes et donjons
  • Level Designer
    • Créent l’espace d’évolution du jeu, les chemins, les sens interdits et les raccourcis
  • UI/UX Designer
    • Créent les interfaces, les menus, les interactions avec le joueur
  • Emotion Designer
    • Créent les animations en jeu qui impliquent un système de récompense, des effets spéciaux autour des actions, des succès ou des échecs en jeu. Par exemple sur un jeu de cartes comme Hearthstone, l’affichage d’une carte légendaire fait appel à un emotion designer qui met en scène cet événement particulier et rare du jeu.
  • VFX Artist
    • Les explosions, transformations, feu, eau, magie etc : tout cela passe par le VFX artist, spécialiste des effets spéciaux, des particules et des foules en mouvement.

Tous ces designers travaillent ensemble pour produire des éléments cohérents qui ont très souvent une contrainte de transformation vers la 3D et l’animation. La construction de tous ces éléments doit donc répondre à des logiques de production.

Le Développement de jeu vidéo

Selon les moteurs et les plateformes, le développement du jeu vidéo se passera dans un environnement différent. Très souvent sur Unity ou sur Unreal Engine, deux moteurs leaders du marché, le développeur de jeux vidéo peut aussi travailler en toute indépendance. Enfin, les développeurs de jeux vidéo travaillent régulièrement en équipe, les capacités de communication et l’aptitude à créer un code lisible et commenté sont donc très importantes. Les programmes sont codés en fonction des éléments de design fournis, du plus petit objet animé jusqu’aux interfaces de jeu, tout passe par les claviers des développeurs. Certains profils sont hybrides, ce sont les technical artists ou artistes techniques. Ceux-ci interviennent pour certains éléments du jeu et peuvent animer et coder des modules entiers. On fait également appel à de l’intelligence artificielle pour, entre autres, coder des personnages non joueurs ou pouvoir jouer des parties contre l’ordinateur.

Seminaire motion capture solidanim_web_15.01.2019 bordeaux ynov campus (5)

La Motion Capture fait partie du programme des études

Les artistes 3D travaillent de concert avec les développeurs. On peut citer notamment les métiers suivants :

De nombreuses options sont à la disposition des équipes. La richesse des équipements et des technologies est aujourd’hui telle que les possibilités sont infinies. Ainsi, avoir une formation complète est désormais crucial, on peut notamment expérimenter des techniques inaccessibles quand on est un indépendant débutant. Par exemple la motion capture : le fait de filmer les mouvements et les actions pour les retranscrire en animations 3D est une technologie différenciante. Il faut garder en tête que les interactions sont nombreuses entre les équipes de design et de développement, il est essentiel que le chef de projet ou producteur soit en capacité de créer un véritable esprit d’équipe.

Tester les jeux vidéo

À chaque étape de développement de jeu vidéo, une phase de test intervient. On ne teste pas tout à la fin mais plutôt module par module afin de repérer les bugs ou erreurs le plus tôt possible dans la production. C’est là qu’intervient le testeur de jeux vidéo qui est souvent issu du développement informatique. Ce background technique lui permet souvent d’aller plus loin dans son test et de proposer des solutions ou de précieux indices quand à la résolution des problèmes.

3 – La post production

Les alpha et bêta tests

L’avant-dernière phase contient également une étape de test. En effet, de grands essais ont lieu une fois la production en phase finale. Des tests publics grandeur nature peuvent avoir lieu. C’est ce que l’on appelle phase alpha ou bêta d’un jeu, avant la mise en vente. Des personnes sont invitées à jouer pendant quelques semaines à quelques mois pour faire leurs retours et donner leur avis sur le jeu. Cela permet, entre autre, de vérifier la montée en charge des serveurs sur les jeux en ligne.

Le déploiement du jeu vidéo

Une fois les tests concluants, le jeu est déployé sur les plateformes en ligne et parfois dans des boutiques physiques. Selon les consoles de jeu, il existe de moins en moins de supports physiques et les ventes se font désormais en ligne pour la grande partie des jeux vidéo. Cela implique de profonds changements notamment en production. Mais aussi en marketing, la dernière phase de la post production.

Le marketing et les ventes

Le marketing du jeu vidéo répond à la fois à des codes classiques de la promotion des ventes, mais il possède aussi des spécificités bien ancrées. Par exemple, de nombreuses plateformes ne sont plus que virtuelles. On peut citer Steam, ou la plateforme de Google récemment lancée pour concurrencer la boutique de Valve, Stadia. Le but du marketing en jeu vidéo est identique aux autres domaines : faire la promotion, augmenter les ventes, étendre le marché et gagner en visibilité. Cela de passe via plusieurs moyens, on peut notamment citer les grands messes du jeu vidéo comme l’E3 pendant laquelle les éditeurs annoncent leurs nouveautés.

En général, les chargés de communication sont sollicités par leur directeur marketing. Des artistes peuvent aussi intervenir dans la production de matériel visuel uniquement dédié au marketing.

jeu video ludum dare summer breakdown bordeaux ynov campus

Créer un jeu en 48 heures ? C’est possible pendant les Game Jams