fbpx

Comment améliorer son anglais sans rien faire (ou presque)

apprendre anglais

Que vous soyez en Bachelor Informatique ou en Mastère Communication, vous aurez besoin d’être un minimun anglophone pour accéder à un marché de l’emploi toujours plus international. Mais l’anglais reste une épreuve pour nombre de lycéens et d’étudiants francophones. Quelqu’un a dit cauchemar ? Nightmare ? Allons, ce n’est pas si terrible et si vous avez eu de mauvaises expériences dans le cadre scolaire, nous allons vous donner plusieurs tips pour apprécier, aimer et apprendre l’anglais sans rien faire, ou presque.

1 – Regarder et écouter pour apprendre l’anglais sans effort

Votre premier outil : Netflix. Ou toute autre plateforme de streaming que vous aimez, vous pouvez même faire cet exercice sur Youtube.

Passez votre profil en anglais, et allez-y par étapes. Tout d’abord, regardez vos séries préférées en anglais, sous-titrées en français. Pour vous améliorer il faut tout d’abord que votre oreille se fasse. Comme un muscle, votre écoute va faire enregistrer des sons et des intonations à votre cerveau. Après des heures d’écoute de vos séries favorites, vous aurez de moins en moins de mal à déchiffrer les phrases et les mots prononcés.

Une fois que vous avez fini une saison, regardez-la à nouveau mais sous-titrée en anglais cette fois. Cela vous permettra de comprendre quels mots sont dits dans quels contextes et comment ils sont prononcés. Cette étape est souvent oubliée alors qu’elle est vraiment super utile pour capter ce que disent les personnages. Vous noterez d’ailleurs au bout d’un moment que les transcriptions ne sont pas exactes 100% du temps ! Vous voyez des petites erreurs ? Parfait, vous devenez meilleur en anglais !

Et enfin, dernière étape de ce travail, regarder la même série en VO sans les sous-titres. Vous devriez être capables de comprendre la majorité de ce qui se dit.

Répétez ce travail autant de fois que vous le souhaitez et sur des séries et films variés. Les différents sujets et origines des productions vont vous permettre de vous familiariser avec autant d’accents, de façons de parler et de voix.

Petite astuce de pro : si vous en avez assez des séries, penchez-vous sur les documentaires de la BBC tels que Our Planet. En plus d’être magnifiques à regarder, ils sont narrés dans un anglais parfait par Sir David Attenborough. Cela vous aidera grandement.

2 – Lire en anglais

Une bonne façon d’améliorer votre vocabulaire et la structure de vos phrases est de lire des livres en anglais. Si vous êtes encore mal à l’aise avec un gros volume comme Game of Thrones, procédez comme pour les séries ! En utilisant une oeuvre que vous connaissez déjà en français, vous retrouverez facilement vos marques. Si vous avez lu la traduction de Harry Potter par exemple, empruntez la VO à la bibliothèque. Son vocabulaire simple et accessible fera des merveilles.

3 – Écrire en anglais

Écrire en anglais permet de vous mettre en position active. C’est le meilleur moyen d’acquérir de nouvelles compétences. Entraînez-vous sur des cas pratiques et utiles pour vous : rédigez votre compte rendu de stage ou une lettre de motivation et un CV en anglais. Cela vous permettra de pratiquer tout en produisant un contenu important pour vous.

Cela vous permettra aussi de constater que les conventions sont bien différentes selon les pays. Renseignez-vous sur le CV pour les États-Unis, le Canada ou l’Angleterre et essayez de façonner le votre sur ces modèles.

Si vous pouvez, faites-vous corriger par un anglophone. Si ce n’est pas possible, n’hésitez pas à utiliser des outils en ligne. Par exemple, Google Drive en anglais dispose d’une correction automatique assez complète qui prend en compte la grammaire et l’orthographe.

Vous pouvez aussi utiliser des traducteurs automatiques mais attention, les tournures et les expressions sont parfois maladroites voir carrément à côté de la plaque. N’oubliez pas de tout relire pour éviter l’effet Google Translate !

4 – Parler en anglais

Rien ne vous oblige à faire part de vos performances anglophones en public ! Commencez par relire vos textes à voix haute, en anglais comme en français, c’est la meilleure technique pour se corriger seul.

Puis lisez vos livres à voix haute et pratiquez votre accent, cela vous permettra d’être plus à l’aise. Seul chez vous, personne ne vous entendra massacrer l’anglais et vous allez faire de grands progrès.

5 – Passez des tests

Avant de vous confronter au TOEIC, passez des tests blancs et évaluez votre anglais. Plus vous confirmerez vos compétences, plus vous aurez confiance le jour du vrai test, si vous souhaitez le passer !

6 – Participez à la conversation

Que ce soit virtuel ou dans la réalité, le seul vrai exercice restera la conversation. Là encore de nombreux outils existent ! Du serveur discord consacré à votre passion jusqu’aux jeux vidéos en ligne, tout peut se passer en anglais et c’est alors à vous de vous jeter dans le grand bain ! Let’s go !