Alix Roussel, étudiante à Ynov Digital Business School et skipper en compétition

Alix Roussel - Ynov Digital Business School - école de commerce

 

A Bordeaux Ynov Campus, les enseignants ne sont pas les seuls à avoir du talent : la preuve avec Alix Roussel, étudiante en B3 à Ynov Digital Business School, mais aussi skippeuse, qui va participer à une course de voile : la Course Croisière EDHEC (CCE).

Comment t’es venue la passion pour la voile ?

La voile a toujours fait partie de ma vie, même si j’ai souvent déménagé, ça restait un peu ma constante. Mes parents en font aussi, donc c’est peut-être eux qui m’ont transmis le virus.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé être sur l’eau, pour laisser tous mes problèmes à terre. Prendre le large au sens propre !

Pourquoi cette course ?

C’est en fait ma deuxième participation, l’année dernière j’avais aussi participé en répondant à une annonce de l’ESSEC, pour un équipage 100% féminin qui recherchait son skipper. Ça m’intéressait, d’autant que ces postes sont souvent pris par des hommes.

Et cette année, c’est Centrale Supelec Paris qui est venu me chercher, encore pour un rôle de skipper et encore sur un équipage de femmes : les Mouettes de compet.

Alix entourée de l’équipe Les mouettes de compet avec qui elle va partager 8 jours de compétition intenses.

On s’est rencontré une première fois au Havre pour un entrainement le 15 janvier, le courant est bien passé, nos motivations étaient les mêmes, alors je me suis embarquée à nouveau dans cette aventure.

Qu’est ce que tu aimes dans ce poste de skipper ?

Il faut déjà savoir que le skipper, c’est en quelque sorte le manager du bateau. Il faut composer avec les personnalités de chacune, les connaître, savoir quand et comment les pousser, les rassurer. Mais aussi savoir faire preuve de stratégie et d’anticipation pour bien mener son bateau. Des compétences finalement très humaines, et très utiles quand on est en école de commerce !

Pour finir, as-tu un conseil pour ceux qui sont passionnés de sport et qui vont commencer leurs études supérieures ?

Honnêtement c’est très compliqué. Pour ma part, je compose entre mes études, mon alternance, et mon sport en privilégiant les deux premiers. Mais les associations étudiantes sont un bon moyen pour combiner le plaisir et les études, c’est pour cela que je pense créer une association voile au sein de l’école l’année prochaine. Surtout qu’à Ynov, on a la chance d’être soutenu dans nos projets et activités en dehors de l’école, pour que chacun puisse se réaliser pleinement.

Merci à Alix pour son temps, et bonne chance à elle (la chance commence aujourd’hui !).