Après sa formation Limart, Alexandre Laidet devient concepteur en aménagement d’intérieur

Quelques années après sont parcours de formation en architecture d’intérieur et design d’espace chez Lim’Art, école de design et d’arts appliqués, Alexandre Laidet, à présent concepteur en aménagement d’intérieur, revient sur son expérience d’insertion professionnelle.

Pourquoi avez-vous choisi de faire une formation en Design d’Espace ?
J’ai toujours été très observateur et curieux. Plus jeune j’avais déjà un bon sens de l’orientation et j’aimais déambuler dans les rues pour observer et découvrir l’architecture, les volumes, la lumière etc. Pendant mon cursus scolaire j’ai découvert les métiers du bois par l’acquisition d’un CAP puis d’un  BAC PRO. J’ai donc pu développer une certaine sensibilité pour la matière, l’étude des styles et le design. Un autre élément déclencheur : j’ai habité la ville de Royan, c’est une des villes avec le Havre à posséder une architecture des années 1950. Je ne suis pas insensible à ce mouvement architectural. C’est après ces expériences que j’ai souhaité élargir mon champ d’action en combinant l’ameublement et l’architecture. La formation en design d’espace de Lim’Art était l’opportunité idéale pour me libérer de la technique et développer mon sens critique et créatif.

 

Après vos études, quel a été votre parcours ?
Après l’obtention de mon diplôme, j’ai effectué un stage de 4 mois dans l’agence DEPACK à Bordeaux Lac. J’étais assistant designer d’espace en charge de réaliser des projets de stands pour les grandes marques de vins et spiritueux. Par la suite,  je recherchais a stabiliser ma situation : le CDI était mon objectif. Après seulement 10 mois d’expérience, j’ai obtenu le poste que j’occupe actuellement. Entre temps, j’ai eu un CDD dans un secteur complètement différent.

 

Quels ont été les cours les plus utiles ? les plus passionnants ? et pourquoi ?
Pour moi les cours les plus passionnants et par conséquent utiles pour la suite sont l’Atelier de conception en architecture, les arts visuels, culture design et l’expression plastique. Cette association de cours me motivait car c’était un pas dans le concret. Les projets à monter comportaient de vrais cahiers des charges.. En effet, il fallait intégrer dans nos démarches créatives de la méthodologie, des références historique, architectural, musicale et autres. Le travail d’équipe est également important pour l’atelier de conception, cela permet de se préparer au monde de l’entreprise.

 

Pendant vos études, avez-vous fait des stages ? Quel en a été l’intérêt et l’impact ?
J’ai effectué des stages dans des agences d’architecture, une basée à Bordeaux, GREENWICH0013 et la seconde à Royan ILEANA POPEA. Globalement, les stages en entreprise m’ont permis d’avoir confiance en moi face aux demandes de mes supérieurs ou du client et d’apporter, en plus de mes connaissances personnelles, des notions économiques et techniques.

 

Quels sont vos réalisations préférées depuis la fin de vos études et pourquoi ?
Pendant mon stage chez DEPACK à Bordeaux, j’ai réalisé un stand pour les vins pétillants VOLNER présenté au salon VINEXPO de Bordeaux. C’était une découverte avec un cahier des charges complexe, une identité commerciale très forte et une démarche créative assez poussée pour un budget limité. Les dernières en date sont liées à mon poste actuel, c’est un travail plutôt d’équipe sur des grands projets d’aménagement de bureaux comme des centrales nucléaires de EDF ou de très grandes sociétés sur Paris. C’est beaucoup moins créatif mais riche en relations humaines. Du temps passé pour valider le projet et aboutir à une commande de 300 à 500 postes par exemple.

 

Pour quelle société travaillez-vous aujourd’hui ? Quel est votre fonction ?
Cela fait 4 ans que je suis concepteur en aménagement d’intérieur pour la société CLEN basée en Touraine en l’Indre et Loire. CLEN est spécialisé dans le secteur d’activité de la fabrication de meubles de bureau. Nous répondons aux professionnels et aux particuliers par le biais de partenaires et revendeurs dans toute la France mais aussi à l’étranger.

 

A quoi ressemble une journée / une semaine type ?
Au cours de la journée et même de la semaine, je travaille principalement sur des études d’implantation. Je réalise beaucoup de plans, de visuels 3D et de devis. Épaulé par le service commercial et technique, je rencontre des revendeurs de mobilier afin d’échanger sur de grands projets. Je collabore également avec des graphistes afin de faire évoluer nos brochures produits. C’est cool et créatif. Petite remarque par ailleurs, nous travaillons avec des designers de renom dans l’univers du bureau, notamment Emmanuel Gallina qui est intervenu au sein de Lim’Art.

 

Quel est votre niveau de salaire indicatif ?
Entre 2300 et 2500 € Brut mensuel.

 

Quels projets vous occupent en ce moment ?
Ces temps-ci, en collaboration avec le  bureau d’étude conception et les graphistes, nous travaillons sur un projet de Coworking en plein centre de Tours (37) avec une cinquantaine de postes de travail, des solutions liées à l’acoustique et au rangement. Nous travaillons également sur une application smartphone dédiée à l’acoustique des Open-Space et des espaces de collectivité. C’est un sujet un peu nouveau pour moi mais c’est un plus pour répondre avec efficacité aux demandes du client.

 

Comment et où vous voyez-vous dans 5 ans ?
Pour le moment, je ne peux pas communiquer d’informations sur l’avenir, néanmoins l’aménagement des espaces de travail est un secteur très intéressant et en pleine mutation donc j’ai encore beaucoup de choses à découvrir, que cela soit chez un fabricant comme la Société CLEN ou un revendeur de mobilier.

 

Si vous aviez un conseil à donner à votre « moi » de la première année à Lim’Art, quel serait-il ?
Les années d’études passent très vite, soyez attentif car beaucoup d’informations sont communiquées. Ne négligez pas les matières fondamentales !

 

Avez-vous des infos que vous aimeriez ajouter ?
Le secteur du mobilier de bureau offre un large choix de métiers liés au design. Je recommande le magazine OFFICE & CULTURE spécialisé dans ce domaine.